Votre sophrologue


Mon chemin vers la sophrologie


Après avoir suivi un parcours universitaire en chimie et biochimie (université Pierre et Marie Curie, Paris VI), j'ai intégré l'industrie pharmaceutique et exercé en tant que commerciale et formatrice. 

Confrontée à des problèmes de  santé il y a quelques années, j'ai découvert la sophrologie. J'avoue avoir été très surprise et satisfaite des résultats et des  bienfaits.

Puis,  j'ai décidé de m'éloigner du monde de l'industrie et de sa pression de plus en plus croissante. Mon souhait était d'exercer une profession visant à aider l'autre dans son quotidien ou  dans les coups durs que la vie peut brusquement imposer.

Je n'ai pas décidé d'être sophrologue du jour au lendemain: l'idée a fait son chemin. Le fait d'avoir moi même pratiqué des séances de sophrologie et d'en apprécier les outils, le fait d'être naturellement très à l'écoute de l'autre ont impliqué que ce métier devenait pour moi une évidence. 

 

Formations


 

Je suis sophrologue généraliste, j'accompagne donc dans diverses problématiques les enfants, adolescents, adultes et seniors. 

J'ai également suivi des formations complémentaires en sophrologie.

 

-2018 Sophro-pédagogie du sommeil - Académie de Sophrologie Caycédienne Paris

-2016 Sophrologie et enfants - IFS Paris

-2015 Sophrologie et acouphènes - IFS Paris

-2015 Obtention du titre RNCP - IFS Paris (cette certification professionnelle est la seule reconnaissance officielle du métier à ce jour)

 

 

Je suis membre de la Chambre Syndicale de Sophrologie  

 

Pourquoi ai je suivi des formations complémentaires: 

  • Sophro pédagogie du sommeil : la sophro pédagogie du sommeil a pour objectif de mettre en place une pédagogie intégrant la sophrologie pour accompagner dans l’amélioration de la qualité de leur sommeil 
  • Sophrologie enfants : on n'aborde pas la sophrologie avec un enfant comme avec un adulte. Les séances doivent être ludiques afin que l'enfant puisse adhérer. Les exercices prennent la forme de jeux, contes...
  • Sophrologie et acouphènes : de la même façon que pour les enfants, l'approche sophrologique est spécifique d'où nécessité d'une formation. Il n'y a pas de thérapie miracle dans ce problème. Les acouphéniques restent enfermés dans une spirale infernale: ce bruit incessant entraîne du stress, un repli sur soi, des problèmes de sommeil, dépression...La sophrologie est une méthode qui va permettre de retrouver la sérénité, s'habituer à ce bruit et donc l'intégrer naturellement en soi.  

 

Dans le cadre de séances collectives, j'ai également été formée à:

  • Détente et bien être du dos/auto massages et streching (ARTEC Formations 2018/2019) : parce que lors de mes interventions en entreprise, il m'a été souvent rapporté des douleurs, et qu'avec quelques exercices et auto massages très simples, il est possible de soulager. Dans ces séances, je propose des auto massages, les bonnes postures assises, debout, et celles que l'on doit avoir dans notre quotidien (bureau, file d'attente etc...), des exercices d'assouplissement et quelques notions d'anatomie, d'étirement.

Je ne suis ni kiné, ni masseuse je n'apporte pas de soins mais simplement des techniques qui permettent de soulager nos mauvaises postures du quotidien.

Mon rôle de sophrologue


Mon rôle est de vous aider à concrétiser un objectif,  à vous reconnecter à vous même.

Pour cela, au fur et à mesure des séances, je vous donnerai des clefs dont vous pourrez vous servir très facilement dans votre quotidien et ce dans divers champs d'application.

Le but de cet accompagnement est que vous deveniez autonome et sachiez parfaitement maîtriser ces outils.   

 

Mon accompagnement se fait sans jugement,  dans la bienveillance, le respect et la confidentialité.

Je m'engage à appliquer les règles morales et éthiques du  code de déontologie des sophrologues qui encadrent l'exercice de mon métier.

Mon rôle n'est pas...


Il est, à mon sens, extrêmement important d'être claire afin de vous aiguiller le mieux possible et pour cela vous indiquer les compétences que le sophrologue n'a pas. 

  • la sophrologie ne se substitue pas à un traitement, quel qu'il soit. La sophrologie est complémentaire  et aucun traitement en cours n'est arrêté ou modifié sans l'accord du thérapeute qui l'a prescrit

De même qu'un sophrologue, sauf s'il possède ces autres titres

  • ne prescrit aucun produit, qu'il soit médicamenteux ou autre
  • n'est pas un psychothérapeute: le sophrologue n'a pas une démarche d'analyse
  • ne pratique pas de massage. Il n'y a aucun contact physique avec la personne